Gestion de copropriété

Quels sont les différents modes de gestion d'une copropriété ?

Dans une copropriété, tout copropriétaire est propriétaire de ses lots (parties privatives) et d'une quote-part des parties communes de l'immeuble. L'ensemble des copropriétaires constitue une entité juridique appelée "syndicat de copropriétaires" dont le statut est défini par la loi du 10 juillet 1965 et qui prend ses décisions lors d'assemblées.

À noter que dans certaines grandes copropriétés, il peut y avoir, en plus du syndicat principal, un ou plusieurs "syndicats secondaires" qui ne regroupent que les propriétaires de certains lots (par exemple un bâtiment).

Un syndicat de copropriétaires est géré par un syndic qui lui est lié par un contrat. Traditionnellement, il s'agit d'un syndic professionnel. Mais il existe deux modes de gestion autonome alternatifs : 
- la gestion par un syndic bénévole : il s'agit d'un copropriétaire qui est élu par l'assemblée au poste de syndic. 
- la gestion en syndicat coopératif : cette option doit être décidée par l'assemblée à la majorité absolue ; le conseil syndical élit ensuite parmi ses membres un président-syndic.

Dans ces deux modes, il est également possible que le syndicat adhère à une Union de Syndicats (USL) afin de sous-traiter une partie de la gestion et de la comptabilité.

Écrire commentaire

Commentaires : 0